top of page
Rechercher

L'Open Space, un concept toujours d'actualité ?

Dernière mise à jour : 8 févr.


Espace de bureau ouvert et moderne
Open space moderne

Apparu dans les années 60 aux Etats-Unis, l’« open space » s’est développé aux quatre coins de la planète au point d’être aujourd’hui devenu la norme d’agencement dans la plupart des entreprises.

Vu comme une innovation importante favorisant la collaboration et la créativité par certains tandis que d’autres le voient plutôt comme une source de distraction constante, ce concept suscite désormais un vif débat au sein des espaces de travail.

A l’heure où les espaces de bureaux subissent une mutation profonde de leur fonction, il est primordial de saisir l’impact qu’ont ces évolutions sur l’aménagement et l’occupation des bureaux d’aujourd’hui et de demain.

Dans cet article, nous explorerons les avantages et inconvénients des espaces de bureau ouverts et déterminerons si oui ou non, l’open space est toujours une bonne idée pour son entreprise.



Un peu d'Histoire


Les prémices


Le premier espace de travail ouvert fut pensé et inventé au début des années 1900 par Frank Lloyd Wright, architecte américain influent du 20e siècle, notamment célèbre pour avoir réalisé le Musée Guggenheim ou encore la Maison de la Cascade. Il introduisit le concept d’ « office landscape » dans les années 50 et 60 en mettant l’accent sur la flexibilité et la mobilité du mobilier de bureau pour favoriser une meilleure interaction entre les employés.


L’émergence des premiers open spaces


En 1968, Robert Propst, célèbre inventeur américain, créa le concept d’Action Office System, le premier système de bureau ouvert composé d'éléments reconfigurables qui marqua une rupture avec les idées de l'époque sur ce que devait être le mobilier de bureau. L’objectif de ce concept novateur était de correspondre à la façon dont les personnes travaillaient réellement.


Années 90 et 00


Les open spaces connurent une croissance fulgurante à la fin des années 90 suite à l’expansion des entreprises technologiques aux Etats-Unis. Google et Apple développèrent ce concept qui devint rapidement un modèle pour beaucoup d’autres entreprises.

Ce fut notamment le cas pour Facebook qui suivit la tendance en créant le plus grand open space du monde pouvant accueillir 2.800 employés sur son campus de Menlo Park en Californie.


De nos jours

Longtemps considéré comme LA solution pour aménager son espace de bureau de manière efficace, l’open space est vu différemment aujourd’hui. En effet, les entreprises adoptent petit à petit une approche plus flexible mélangeant espaces ouverts et fermés. Cette tendance, qui s’était doucement amorcée avant la crise du Covid-19, a vu son adoption exploser après la crise et la mise en place du flex office et du travail hybride.



Les avantages de l'open space


Flexibilité & adaptabilité


L’avantage principal de l’open space réside dans la grande flexibilité que ce concept confère aux entreprises. L’absence de paroi permet d’aménager un espace en fonction des besoins changeants des sociétés sans devoir procéder à d’importants travaux.


Optimisation de l’espace


Les bureaux ouverts permettent aux entreprises d’augmenter leurs superficie à moindre coût et donc d’optimiser l’utilisation des surfaces sur un même plateau de travail.


Meilleure communication & collaboration


En théorie, l’absence de barrière physique entre les employés est censée favoriser la communication et la collaboration spontanée. Néanmoins, dans les faits, cela n’est pas forcément le cas. Le nombre de mails ou de messages directs entre collègues sur un même plateau a par exemple fortement augmenté au cours des dernières années.



Les inconvénients de l'open space


Le manque d’intimité


Le gros point noir de ce concept vient de sa nature même, l’ouverture totale et maximale des espaces. Cette ouverture nuit à l’intimité des équipes qui peuvent par moment avoir besoin de mener des conversations confidentielle à l’abri des oreilles voisines.


Distractions permanentes


Le bruit ambiant, les conversations et les mouvements perpétuels peuvent rendre difficile la concentration sur des tâches complexes. Certains employés peuvent préférer un environnement plus calme pour travailler.


Stress & fatigue


Le manque d’intimité, le bruit constant et la proximité avec les collègues peut générer une quantité importante de stress chez certaines personnes. De plus, ces espaces ouverts peuvent donner le sentiment d’être en permanence surveillé par ses supérieurs.



Le travail basé sur l'activité


Face à l’évolution des espaces de travail et aux nouveaux besoins des entreprises, d’autres concepts alternatifs ont fait leur apparition dans la gestion de l’aménagement des bureaux. Parmi ces concepts, le travail basé sur l’activité (Activity Based Working) est celui qui offre le meilleur compromis entre interaction sociale et espaces de concentration.


“Dans un environnement basé sur des cadres d'activité, plusieurs cadres sont fournis avec différents attributs techniques et physiques assemblés pour soutenir la variété des "modes" de performance qui se déroulent dans un environnement de travail. Il peut s'agir de petits espaces fermés, dédiés et acoustiquement privés, ou de grandes zones ouvertes et partagées par l'équipe.” (CBRE, 2023)


Concrètement, l’ABW repose sur l’idée que chaque employé a des besoins différents en fonction des tâches qu’il a à réaliser tout au long de la journée. Contrairement aux espaces de travail traditionnels basés sur des postes fixes, l’ABW crée un environnement professionnel flexible et adapté aux différentes tâches effectuées par les employés. Un concept qui pâlie aux manquements de l’open space tout en conservant ses avantages de flexibilité et d’adaptabilité.

 

En fin de compte, l’efficacité de l’open space dépend grandement de la culture de l’entreprise, de la nature des tâches effectuées et des préférences individuelles des employés. Le concept de travail basé sur l’activité offre une solution intéressante intégrant la diversité des besoins professionnels. Plutôt que de considérer l’open space une la solution universelle, il est primordial d’explorer des approches flexibles comme l’ABW afin de créer un environnement de travail équilibré, favorisant simultanément la collaboration et le bien-être de chacun, le tout, en impliquant directement les équipes dans le processus de décision.

Pour conclure, nous pouvons donc affirmer que l’open space reste un concept pertinent, mais uniquement s’il est mis en oeuvre de manière réfléchie et adaptée à la réalité de chaque entreprise tout en gardant à l’esprit que d’autres manières de penser les bureaux existent.


18 vues0 commentaire

Comments


bottom of page